ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Coma

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Coma

C'est une perte partielle ou totale de la conscience que l'on rencontre notamment à la suite d'un traumatisme crânien.
La personne dans le coma présente des réactions verbales et motrices diminuées voir inexistantes selon la profondeur du coma.

Des perturbations plus ou moins importantes de la ventilation et circulation sanguine apparaissent quand le coma devient de plus en plus profond. Il s'agit de troubles neurovégétatifs.
Il existe aussi une interruption des alternances veille-sommeil.
Pendant longtemps, on a mesuré la profondeur du coma par des stades allant de I à IV, Le stade I étant le coma léger, suivi du II pour un coma confirmé ou moyen, du III pour le coma profond et du IV pour le coma dépassé. A chaque stade correspond un certain nombre de critères comme les réponses verbales, les réactions sensorielles, sensitives, les troubles neurovégétatifs, le réflexe cornéen (aboli à partir du stade III), les modifications des pupilles (à partir du stade III) & .

Un traumatisme crânien était considéré comme sévère à partir du stade II, c'est à dire disparition du clignement à la menace, désordres neurovégétatifs variables mais toujours présents, & mais réflexe cornéen conservé.
Des facteurs liés aux atteintes neurologiques comme une paralysie, un traumatisme oculaire pouvait fausser l'évaluation.

L'évaluation du coma est beaucoup plus précise depuis l'utilisation de l'échelle de coma de Glasgow qui prend en compte:

-L'ouverture des yeux qui est évaluée de aucune (1) à ouverture spontanée (4)
-Les réactions motrices qui sont évaluées de pas de réponse (1) à exécution d'un ordre (6) -Les réactions verbales qui sont évaluées de absente (1) à orientée (5). Confuse est 4.

Ainsi L'échelle va de 3 à 15. Le traumatisme crânien sévère correspond à inférieur ou égal 8 plus précisément pendant 6 heures les 24 heures qui suivent l'accident.

9-10 correspond à un coma modéré. 15 correspond à la récupération complète de la conscience.

La profondeur du coma peut être augmentée par l'utilisation de toxiques (alcool, cannabis &: voir addictions). Elle l'est aussi du fait de la sédation médicamenteuse qui est volontairement utilisée en réanimation (voir sédation). Ainsi le réanimateur doit lever la sédation pour réévaluer le score de Glasgow jusqu'à l'arrêt de la sédation.
La sortie du coma correspond à l'ouverture des yeux pour cette évaluation.

Voir Glasgow-score ou échelle / système neurovégétatif


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales