ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Calcul(acalculie-dyscalculie)

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Calcul(acalculie-dyscalculie)

La possibilité de calculer est fréquemment altérée après un traumatisme crânien sévère totalement (acalculie) ou partiellement (dyscalculie) le plus fréquemment pour les opérations complexes.

C'est exceptionnellement une atteinte isolée et il s'y associe habituellement au minimum des troubles de la mémoire, de l'attention, une fatigabilité, quelques troubles du langage &

Le calcul nécessite de bonnes capacités intellectuelles et des lésions à prédominance pariétale droite (hémisphère mineur) peuvent entraîner une acalculie. Il faut une bonne compréhension, une bonne mémoire, de l'attention, l'absence de troubles visuospatiaux notamment pour calculer.

Le calcul peut être perturbé de façon inconstante en fonction de l'importance des troubles associés cités précédemment.

Il est vrai que les machines à calculer compensent souvent bien ou au moins en partie ces problèmes mais il persiste des difficultés de vérification à la moindre anomalie qui sont à la source d'erreurs.

Voir dysexécutif syndrome / hémisphère majeur / mineur / frontal syndrome


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales