ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Anoxie cérébrale

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Anoxie cérébrale

La diminution de l'oxygénation du cerveau entraîne des lésions cérébrales diffuses dont l'importance est fonction de la gravité et de la durée de l'anoxie.

Ces anoxies se retrouvent quand il y a une complication cardiaque par exemple: arrêt cardiaque momentané dans un cas d'infarctus, choc suite à une intoxication. Elles peuvent compliquer un traumatisme thoracique, un polytraumatisme. Elles sont retrouvées aussi comme complication d'un accident vasculaire cérébral et d'un traumatisme crânien.

Elles peuvent entraîner d'importantes séquelles comme un état végétatif. C'est une cause fréquente des états végétatifs chroniques.

Au minimum en cas de séquelles, on retrouve fréquemment des troubles neuropsychologiques dont la mémoire. Par expérience, ces patients présentent souvent des troubles du comportement "d'allure psychiatrique" avec d'importantes répercussions sociales à distance. L'imputabilité de ces troubles au traumatisme crânien doit être recherchée : histoire clinique, scanner et IRM qui montrent souvent peu d'éléments : le plus fréquent est une petite atrophie corticosouscorticale diffuse, bilan neuropsychologique.

La comitialité est fréquente ainsi que les myoclonies.

Voir myoclonies / Lance et Adams syndrome


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales