ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

Cette allocation a été supprimée le 1er janvier 2006 et remplacée par la prestation de compensation. Cependant, les personnes qui bénéficiaient de cette aide avant le 1er janvier 2006, si elles ont manifesté souhaiter conserver l'ACTP, y ont toujours droit.

A défaut, elles sont présumées avoir opté pour la prestation de compensation.

L'ACTP est destinée aux personnes handicapées dont le taux d'incapacité, suivant décision de la CDAPH, est d'au moins 80% et qui ont besoin de l'aide d'une tierce personne pour effectuer les actes essentiels de la vie courante.

Pour bénéficier de cette aide, il faut être âgé d'au moins 20 ans (16 si l'adolescent n'est pas à la charge de ses parents au sens des prestations familiales) et avoir moins de 60 ans.

Cette aide est destinée aux personnes résidant régulièrement sur le territoire français.

Les conditions de ressources sont les mêmes que celles pour l'allocation adultes handicapés.

Cependant l'ACTP n'est pas cumulable avec la majoration tierce personne des pensions d'invalidité ou de vieillesse, ou rente accident du travail.

L'ACPT est versée par le Conseil Régional et peut varier entre 415,34 ¬ et 830,69 ¬, au 1er janvier 2010.

Voir prestation de compensation


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales