ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Allocation Adulte Handicapé (AAH)

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Allocation Adulte Handicapé (AAH)

L'allocation aux Adultes Handicapés a pour but de garantir un revenu minimum aux personnes atteintes d'un handicap. Cette aide est cependant subsidiaire.

L'organisme payeur est la Caisse d'Allocations Familiales.

Pour bénéficier de cette allocation, la personne handicapée, âgée de plus de 20 ans (en dessous, voire AES) doit justifier d'un taux d'incapacité d'au-moins 80% (ou compris entre 50% et 79% en cas de restriction substantielle au marché du travail). Ce taux est accordée par la CDAPH en fonction d'un barème.

A ceci s'ajoute une condition de nationalité. Seules les personnes de nationalité française ou ressortissant d'un des états membres soit de l'Union Européenne, soit de l'espace économique européen, ainsi que tout étranger en situation régulière, peuvent bénéficier de l'AAH, s'ils ont leur résidence habituelle en France.

Enfin, cette aide est soumise à des conditions de ressources. Le revenu annuel de la personne handicapée ne devant pas excéder 8 543,40 ¬, pour l'année 2010, après diminution de certains revenus, charges et abattements spécifiques. Pour les personnes qui vivent en couple, cette somme est portée à 17 086,80 ¬, pour l'année 2010 et il existe une majoration de 4 271,10 ¬ par enfant à charge.

Signalons les variations parfois importantes d'un département à l'autre pour son attribution chez des patients cérébrolésés, comme pour la carte d'invalidité, même en faisant appel de la décision. Il est difficile dans l'évaluation des cérébrolésés de déterminer la part neuropsychologique et d'apprécier les conséquences du dommage sur l'autonomie, la vie sociale. Il est important de bien faire remplir le questionnaire médical et de transmettre un maximum de dossiers et ne pas hésiter à mettre en avant l'évaluation faite en expertise (en espérant que celle-ci a été correctement évaluée).

Parlons d'un cas précis, celui des étudiants traumatisés crâniens sévères qui essaye quand même (avec difficultés) de poursuivre ou de reprendre leurs études. L'Allocation Adulte Handicapé peut être demandée, d'autant que le(s) redoublement(s) consécutif(s) à l'accident peuvent avoir des conséquences fâcheuses sur l'obtention de leur bourse par exemple.

Voir handicap / invalidité


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales