ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Vestibulaire (syndrome)- vestibule

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Vestibulaire (syndrome)- vestibule

Le syndrome vestibulaire survient en cas d'atteinte du système vestibulaire et/ou des voies neurologiques qui en partent.

Le système vestibulaire comprend :

-l'appareil récepteur ou labyrinthe membraneux, situé dans le labyrinthe osseux creusé dans le rocher, qui comprend le vestibule proprement dit sensible aux changements de position de la tête et les canaux semicirculaires contenant un liquide l'endolymphe qui sont sensibles surtout aux mouvements rotatoires.

-le nerf vestibulaire qui conduit les informations produites au niveau des récepteurs à des noyaux situés à la partie haute du tronc cérébral.

-Les voies vestibulaires centrales qui relient ces informations à de nombreuses connexions cérébelleuses, moelle, tronc cérébral, noyaux oculomoteurs & . Ceci permet d'adapter les mouvements selon la position de la tête.

Le syndrome vestibulaire comprend le vertige, un nystagmus, des troubles de l'équilibre notamment au niveau de la marche.

On distingue deux grands syndromes vestibulaires :

-         le syndrome vestibulaire périphérique où les signes cliniques cités précédemment sont les plus nets et sont dits « harmonieux ». On peut utiliser des épreuves diagnostiques qui peuvent montrer une hyper ou hypoexcitabilité ou l'absence d'excitabilité uni ou bilatérale des récepteurs. Il s'y associe le plus souvent des troubles auditifs (hormis la maladie de Ménière).

-         le syndrome vestibulaire central situé au-delà des voies précédentes au niveau des noyaux et au-delà est atypique, non harmonieux. Par exemple les vertiges sont moins nets, moins spectaculaires. Il en est de même du nystagmus qui a en général une des 3 composantes du nystagmus (vertical, horizontal, rotatoire) retrouvées dans les atteintes périphériques. Les troubles de l'équilibre sont moins marqués. Surtout on retrouve d'autres signes cliniques liés à d'autres atteintes neurologiques (motrice, oculomotricité &).

On retrouve ce syndrome dans les traumatismes crâniens avec peut-être une prévalence du syndrome vestibulaire central dans les traumatismes crâniens sévères, mais ce syndrome est tout de même beaucoup moins fréquent que les atteintes du faisceau pyramidal (motricité) et le syndrome cérébelleux par exemple.

Voir vertige / nystagmus


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales