ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Système nerveux végétatif ou dit autonome

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Système nerveux végétatif ou dit autonome

C'est un système nerveux qui est « autonome », différent du système nerveux central qui comprend un certain nombre de centres au cerveau et à la moelle et qui a sous sa dépendance le fonctionnement des viscères dont le coeur, les vaisseaux (d'où la tension artérielle), la respiration, la thermorégulation, la pupille, une grande partie du fonctionnement vésicosphinctérien et sexuel. 

Il est fait de la régulation des 2 composantes du système nerveux végétatifs, l'orthosympathique et le parasympathique antagonistes dans le fonctionnement (par exemple l'accélération et le ralentissement du rythme du coeur). Dans les viscères il existe des récepteurs ortho et parasympathiques plus ou moins spécialisés, en nombre différent & sur lesquels différents traitements médicamenteux agissent.

Ce système nerveux est mis particulièrement à mal dans les pathologies qui nous concernent surtout au début.

Chez le traumatisé crânien sévère, la période de coma est marquée par l'importance de ses perturbations : mydriase ou myosis, hyperthermie, poussées d'hypertension avec tachycardie ou d'hypotension avec bradycardie & .

Dans les atteintes médullaires, les perturbations sont surtout présentes dans les tétraplégies et paraplégies de niveau suffisamment haut (D6 ou T6) (voir : hyper réflectivité autonome).

Voir hyper tension-hypotension / hyper réflectivité autonome / tachycardie / bradycardie


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales