ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Sphincter- Sphinctérotomie

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Sphincter- Sphinctérotomie

Le sphincter est un muscle lisse ou strié en forme d'anneau dont la contraction entraîne la fermeture.

Les sphincters les plus communément cités dans la pathologie indiquée ici sont les sphincters striés de l'urètre et de l'anus qui peuvent être atteints dans les lésions médullaires, totalement ou non, être spastiques ou flasques.

Autrefois, avant la généralisation des autos sondages, le déclenchement des mictions se faisait par des percussions abdominales face à la vessie dans les atteintes spastiques et une expression manuelle (au même endroit) avec poussée abdominale dans les atteintes flasques.
La spasticité du sphincter strié urétral, ses difficultés d'ouverture ou l'ouverture inappropriée par rapport à la contraction du détrusor entraînait une dilatation de l'urètre postérieur chez l'homme avec des reflux dans les canaux des glandes constituant la prostate, les vésicules séminales avec un risque d'abcès dans la prostate et du ou des testicules (orchite).
La vessie se détériorait avec un risque de reflux et de retentissement sur les reins (pyélonéphrite) et leurs fonctions.
Différentes thérapies comme des injections d'anesthésiques para sphinctériennes du strié urétral ont été pratiquées. En cas d'échec, une sphinctérotomie pouvait être pratiquée :
Actuellement, des injections de toxine botulique peuvent être faites au niveau du sphincter strié de l'urètre.

Une sphinctérotomie est une section ou résection (création d'une saillie élargie) chirurgicale permettant une meilleure ouverture du sphincter rétréci en cas de sclérose par exemple faisant obstacle au passage des urines.
Son indication a diminué avec l'utilisation des autosondages qui permettent de diminuer ou arrêter les fuites (continence passive) en utilisant des traitements médicamenteux dilatant la vessie ( parasympatholytiques).
A l'inverse des prothèsesendourétrale (ouvertes) peuvent être mises en place permettant à l'urine de s'évacuer de la vessie sans obstacle. Elles sont indiquées par exemple dans les tétraplégies hautes quand il ne peut pas être pratiqué d'auto ou hétéros sondages et pour éviter la sonde à demeure.

Voir sondage / vessie / dyssinergie vésicosphinctérienne


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales