ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Rétraction musculotendineuse

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Rétraction musculotendineuse

Elle concerne l'enraidissement des articulations par la rétraction (rétrécissement) des éléments de l'articulation et de sa motricité : la capsule, les ligaments et les tendons des muscles et le corps des muscles.

Cet enraidissement est le fait essentiellement de l'immobilisation et de la spasticité quand elle existe.

Son traitement est la mobilisation de l'articulation, le traitement de la spasticité.

Quand les muscles sont spastiques et qu'il existe une suspicion de rétraction, on fait le diagnostic en utilisant les différents traitements antispastiques comme des médicaments, la mobilisation, l'injection de toxine botulique aux points moteurs voir des alcoolisations éventuellement. Sinon, il faut faire un bloc anesthésique du nerf par lequel se fait la commande du muscle voire une mobilisation sous anesthésie générale qui permet un relachement musculaaire complet.

Le traitement est la kinésithérapie avec l'aide d'injection de toxine si nécessaire jusqu'à la libération articulaire et l'allongement musculotendineux.

Attention à l'effet négatif possible du traitement chirurgical surtout quand le geste est excessif (c'est une chirurgie difficile « à régler ») et d'autant qu'elle est bilatérale (cas du tendon d'Achille). En effet,
- d'une part, la spasticité peut aider dans l'autonomie d'où une étude fonctionnelle indispensable au préalable. Il en est de même de la rétraction. Par exemple induire une instabilité de genou est beaucoup plus gênant sur le plan fonctionnel en général qu'un enraidissement.
- d'autre part, les gestes chirurgicaux et surtout les allongements, diminuent la force des muscles de façon notable.
Il faut pratiquer une kinésithérapie efficace auparavant avec des injections de toxine botulique aux points moteurs associées à la kinésithérapie avec les techniques traditionnelles : étirements, tractions, plâtres progressifs de redressement &  .

Voir alcoolisation / botulique-toxine / flexum / équin / bloc neurologique


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales