ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Pyramidal- faisceau pyramidal- syndrome pyramidal

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Pyramidal- faisceau pyramidal- syndrome pyramidal

Ce sont les voies de la motricité volontaire tout au long du système nerveux central du cortex à la moelle épinière comprise, avant la constitution des racines et des nerfs qui véhiculent cette motricité.

L'atteinte du faisceau pyramidal constitue le syndrome pyramidal qui comprend une paralysie flasque au départ du fait de phénomènes de sidération, puis un passage à la spasticité du fait de l'exagération du réflexe myotatique (le réflexe médullaire le plus simple inhibé en permanence par le cerveau) par manque d'inhibition du cortex cérébral du fait des lésions.

Les réflexes ostéotendineux sont vifs et diffusés avec extension de la zone réflexogène. On peut retrouver aussi dans les atteintes cérébrales des mouvements parasites "les syncinésies". On retrouve aussi un réflexe « archaïque » le signe de Babinski.

Voir paralysie flasque-spastique / diplégie / extrapyramidal / flaccidité / Babinski / spasticité / Brown-Séquard / Adamkiewicz / amyotrophie / décérébration / pied équin / réflexe


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales