ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Pariétal-syndrome pariétal

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Pariétal-syndrome pariétal

Le lobe pariétal est le siège de réception, interprétation et intégration des informations sensorielles importantes: la sensibilité superficielle, profonde, notamment la perception de l'espace celles venant de la vision, l'audition

Les voies neurologiques sont croisées d'un côté à l'autre de l'hémicorps.

L'astéréognosie caractérise ce syndrome: c'est l'impossibilité de reconnaître sans la vue, en l'absence d'atteinte de la sensibilité superficielle, les objets palpés dans la main, leur forme, leur consistance.

C'est très gênant car même avec l'aide de la vue, la motricité devient de mauvaise qualité, ralentie, nécessitant un contrôle visuel permanent. En fait ce trouble est rarement isolé et il s'intègre dans un ensemble d'autres atteintes importantes habituellement (voir Hémisphère majeur, mineur).

L'atteinte pariétale de l'hémisphère mineur (l'hémisphère droit chez le droitier, il peut être retrouvé quelque soit l'hémisphère chez le gaucher) entraîne dans sa forme majeure une négligence de l'hémicorps et l'hémiespace visuel gauche sans que la victime en ait conscience. La rééducation est très longue aux résultats souvent imparfaits avec persistance fréquente à distance d'un retentissement sur les capacités de travail, l'autonomie.

Voir hémisphère mineur / hémisphère majeur


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales