ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Neuroleptiques

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Neuroleptiques

Il s'agit de médicaments sédatifs puissants à visée psychiatrique qui calment l'agitation, l'agressivité & .

En dehors de la réanimation où ils peuvent être utilisés, il n'y a pas vraiment d'indications surtout à long terme après un traumatisme crânien sévère, excepté en cas d'antécédents de psychose. Il faut leur préférer les tranquillisants même à haute dose si nécessaire. Mais parfois on n'est obligé de les utiliser en cas d'agressivité importante avec passage à l'acte.

Habituellement les Neuroleptiques sont mal tolérés chez le traumatisé crânien sévère dont le "cerveau" est fragilisé et il n'est pas rare d'y voir l'équivalent d'une intoxication alors que les doses sont relativement peu élevées (parfois masquée par l'adjonction de médicaments antiparkinsoniens) avec des effets paradoxaux: excitation, agitation psychomotrice, pouvant devenir intenses, dyskinésies & . Dans ce cas, le sevrage est nécessaire et non l'augmentation des doses. La désintoxication est lente pouvant atteindre 2 - 3 semaines voir davantage.
Attention l'intoxication aux neuroleptiques peut être très grave.


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales