ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Mémoire du Traumatisé Crânien

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Mémoire du Traumatisé Crânien

L'amnésie de l'accident est caractéristique du traumatisé crânien, ainsi que l'amnésie post-traumatique: voir lacune mnésique.

Que doit-on considérer en expertise ?

Il faut évaluer la lacune mnésique qui comprend l'accident, l'amnésie totale qui suit l'accident et celle qui précède l'accident (habituellement plus courte). Au début la lacune mnésique est très étendue avant et après l'accident. Ensuite elle se réduit et se stabilise par exemple au bout de 6 mois-1 an. Il va falloir considérer alors la qualité de la mémoire rétrograde qui précède l'accident et celle de la mémoire antérograde qui suit l'accident.
La durée de l'amnésie post traumatique a une valeur pronostic : au-delà de 1-2 mois.

La mémoire rétrograde suit une évolution qui va avoir tendance à récupérer en premier tout ce qui s'est passé dans l'enfance. Ensuite on va se rapprocher progressivement de la période de lacune mnésique.

On recherche ainsi des informations sur la biographie depuis l'enfance jusqu'à la période de l'accident. Habituellement tout ce qui est ancien se récupère et au fur et à mesure qu'on se rapproche de l'accident des « trous de mémoire » surviennent de plus en plus.

Donnons quelques repères:

On doit se souvenir:

-         de sa date de naissance (ne pas le savoir est un facteur important de gravité), d'éléments sur la famille (sa constitution), son adresse si elle est suffisamment ancienne.
-         du lieu de son enfance, du lieu de scolarisation en Primaire, du nom ou surnom d'un enseignant du Primaire.
-         d'un événement marquant de l'enfance (comme une bêtise &).
-         de sa scolarisation ultérieure, des études, service militaire, d'avoir connu son conjoint & .
-         de ses loisirs et de renseignements les concernant.
-         d'évènements de l'actualité: nom du président de la République, l'ancien etc. Quelques repères en fonction de la génération et le milieu : la fin de la 2ème guerre mondiale, l'assassinat de Kennedy, le 11 Septembre 2001, une grande tempête &
-

Un bon repère pour la majorité des générations et quel que soit l'intérêt pour le sujet: tout le monde connaît habituellement Claude François, sait qu'il est mort et de quoi il est mort.

Il est important de rechercher ce qu'il reste des connaissances didactiques (notamment ce qui a été appris en géographie, histoire, mais aussi les acquisitions plus récentes comme le code de la route &) dont l'altération est un facteur de gravité en ce qui concerne les chances de réinsertion professionnelle par exemple.

Exemple : les grands fleuves français, les grandes villes, les grandes gares parisiennes (pour un parisien surtout) et les régions desservies, &, ce qu'évoque: Napoléon, la Révolution, Jeanne d'Arc & mais aussi les connaissances nécessaires pour exercer la profession antérieure.

La mémoire antérograde est habituellement la plus altérée allant au maximum (une désorientation persistante, syndrome de Korsakoff persistant) à des petits troubles de la mémoire d'apprentissage.

Il faut se situer par rapport à après l'accident et demander, le nom des personnes qui s'occupent de la victime (kinésithérapeute, ergothérapeute &), faire des épreuves d'apprentissage.

Parmi les évaluations de la mémoire pratiquées en bilan neuropsychologique, d'Orthophonie :
-le Coefficient mnésique (QM) est l'équivalent du QI pour la mémoire.
-la mémoire à court terme ou immédiate dont la mémoire de travail
-la mémoire à long terme (ce qui va persister, actualité par exemple) et ses modalités comme les difficultés d'utiliser des indices pour le rappel, la réduction de l'activation des traces mnésiques.

Mais attention dans quelles conditions ont été effectuées ces évaluations?
-         la participation?
-         la fatigue ? A quelle heure les épreuves ont-elles été pratiquées ? Il faut tenir compte de l'attention et de la fatigabilité.

Si les épreuves sont faites uniquement après une bonne nuit, le matin, on n'aura pas non plus une évaluation objective car d'importants troubles mnésiques peuvent apparaître au bout de quelques heures rendant le travail difficile uniquement avec l'apparition de la fatigue (tant au niveau de l'attention que de la mémoire).

Quelles-sont les conséquences sur l'autonomie, la vie quotidienne : c'est déterminant. Il y a-t-il eu un entraînement ?

Les discordances sont fréquentes: l'exemple classique est un bilan mnésique "catastrophique" chez un patient qui vient seul en véhicule, ou par les transports en commun en consultation, peut faire les démarches administratives au bureau des consultations pour régler sa consultation, utiliser son chéquier ou sa carte de paiement &etc. Explications ?

Où se situent les structures assurant la mémoire dans le cerveau? C'est une région étendue, profonde du cerveau, appelée le système limbique et le circuit de Papez comprenant notamment tout ou une partie du corps calleux, de l'hippocampe, des corps mamillaires, des amygdales, du cingulum & .
La plupart de ces mots sont très rarement utilisés en expertise. Ils peuvent l'être dans le compte-rendu de l'IRM.

Quelques repères dans le barème de Droit commun:
-Syndrome de Korsakoff complet: 60%
-Altération légère: difficultés d'apprentissage, troubles de l'évocation, nécessité d'utiliser un aide-mémoire pour la vie courante: 10 à 15%.

Voir lacune mnésique / amnésie / connaissances didactiques


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales