ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Lenteur

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Lenteur

Il ne s'agit pas ici de la lenteur entraînée par un handicap moteur bien que dans ce cas la gêne peut être importante comme dans les transferts, la pose d'un appareil ... .
Pour les personnes cérébrolésées et en particulier les traumatisés crâniens sévères, la lenteur est quasiment présente par rapport à avant l'accident, mais de façon plus ou moins importante.
Elle apparaît au minimum lors des épreuves intellectuelles et au fur et à mesure de la durée et la complexité des épreuves.

Elle peut être importante, voire très importante entraînant un ralentissement global gênant l'autonomie et à fortiori le rendement au travail voire ses capacités.

Cette lenteur peut avoir des répercussions dans le travail et peut nécessiter soit une adaptation du poste de travail, soit un licenciement, soit encore la cessation de l'activité. Ainsi, il faut savoir apprécier et faire évaluer ces répercussions au niveau du préjudice professionnel.

La lenteur concerne souvent le préjudice professionnel, des répercussions sur le travail en découlent et donc des répercussions financières.

Elle entraîne aussi des conséquences sur les loisirs, « la vie » de la victime car le temps se réduit et d'autant qu'elle s'associe souvent à une fatigabilité et une augmentation du sommeil.

Voir frontal-syndrome / fatigabilité


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales