ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Impuissance- anorgasmie

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Impuissance- anorgasmie

L'impuissance est l'impossibilité de pratiquer l'acte sexuel chez l'homme et aussi chez la femme.

Ces troubles sont quasiment constants dans la pathologie médullaire, mais ils sont retrouvés aussi avec une grande fréquence chez les traumatisés crâniens.

Chez l'homme avec une atteinte médullaire en cas de spasticité distale, il y a une possibilité d'érections réflexes et de déclenchement par des divers moyens d'excitation du système (ex. vibromasseur). Le VIAGRA a bien amélioré la situation. Il y a aussi des possibilités d'éjaculation (qui ne survient pas toujours de façon adaptée).
S'il n'y a pas de spasticité, il faut faire des essais de VIAGRA (ou équivalent), sinon d'injection intra caverneuse de vasodilatateurs.
Par contre, en cas d'abolition de la sensibilité, il n'y a pas de plaisir et l'homme est frappé d'anorgasmie.

La femme peut avoir une sexualité passive même si elle ne sent rien (mais avec une anorgasmie). Cependant il est tenu compte dans l'évaluation de toutes les difficultés annexes (troubles sphinctériens, spasticité des membres &).

Chez le traumatisé crânien sévère, les difficultés sexuelles sont d'une grande fréquence et particulièrement l'impuissance de l'homme et l'anorgasmie chez la femme (lésions frontales).

Ce qui est caractéristique chez l'homme, c'est la diminution jusqu'à la disparition de toute envie. L'acte peut être réalisé mais difficilement, sans envie, nécessitant l'aide importante de la partenaire et il n'y a pas de plaisir. Ainsi un enfant peut être conçu mais le préjudice n'en est pas moins réel. Cela se traduit habituellement par la rareté des relations sexuelles jusqu'à l'arrêt.

Voir préjudice sexuel / érection


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales