ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Hypertension - Hypotension - Hypertension artérielle d'origine centrale

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Hypertension - Hypotension - Hypertension artérielle d'origine centrale

Nous n'évoquons ici que les troubles retrouvés en relation avec un traumatisme crânien sévère ou surtout une atteinte médullaire dont la lésion est supérieure ou égale à D6 (T6).

L'hypotension artérielle est une diminution de la tension artérielle pouvant entraîner une diminution de l'apport sanguin au niveau du cerveau. Elle survient lors des changements de position et notamment en se redressant. C'est le même phénomène que pour l'hypotension orthostatique, mais en plus important pouvant conduire à une perte de connaissance (par atteinte de la régulation).

Pour empêcher ce phénomène, il faut comprimer les membres inférieurs par des bas à varices voir l'abdomen (par une sangle) surtout si les abdominaux sont flasques.

L'hypertension artérielle d'origine centrale est un "emballement" du système neurovégétatif orthosympathique (voir hyper réflectivité autonome).
Il faut toujours rechercher une cause qui est à l'origine de cet "emballement". Chez un patient en état végétatif, il faut rechercher une rétention d'urine, une cause abdominale (fécalome, crise de colique néphrétique &).

Voir hyper réflectivité autonome / fièvre d'origine centrale / système nerveux végétatif


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales