ALT_BANNIERE
ALT_BANNIERE

Diplopie

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Taper les premières lettres du mot


Diplopie

C'est une vision double qui fait suite à l'atteinte d'un ou plusieurs muscles d'un oeil, ce qui entraîne un décalage dans la réception de l'image.

L'examen permet de retrouver la cause c'est-à-dire l'atteinte du nerf commandant le ou les muscles atteints. En cas d'atteinte d'une III ème paire crânienne la commande de la pupille peut être atteinte (en mydriase).

La diplopie est d'une grande fréquence après un traumatisme crânien sévère. Elle est la conséquence de lésions au niveau du tronc cérébral au tout début lors du processus d'engagement cérébral du fait de l'hyperpression à l'intérieur de la boîte crânienne.

L'évolution d'une diplopie peut être favorable et disparaître spontanément par récupération de l'oculomotricité. Cela se fait en quelques semaines jusqu'à 2 -3 mois. Elle peut aussi disparaître sans récupération de l'oculomotricité par un phénomène de neutralisation d'un oeil au niveau du cortex occipital.

Elle peut se compenser par l'utilisation de prismes fixés sur des lunettes.

La rééducation est peu efficace dans ces situations.

Un autre phénomène fréquent est la décompensation d'une hétérophorie qui entraîne une diplopie transitoire et pour laquelle l'orthoptie est très efficace. En effet, chez les sujets sans atteinte neurologique, "l'attelage" des 2 yeux peut ne pas être parfait nécessitant une correction effectuée à partir du cortex occipital. C'est la perte momentanée de cette correction qui entraîne une diplopie.

Voir oeil / vision / droit (muscles de l'oeil) / hétérophorie (décompensation) / orthoptie


Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales