Accueil

Maître Catherine MEIMON NISENBAUM, avocat au Barreau de Paris depuis 1981, est spécialisée depuis plus de 25 ans en Droit de la réparation du dommage corporel et ne défend que les victimes.

Le cabinet d'avocats, est spécialisé exclusivement dans la réparation du préjudice corporel pour les victimes d'accident. Elle défend uniquement l'indemnisation des victimes d'un accident de la circulation ou de la vie: agression, accident de la route, accident médical, sportif ... et ce afin d'assurer une meilleure indemnisation de préjudice corporel, du préjudice moral, du préjudice professionnel et de tous les préjudices concernant le dommage corporel du traumatisé crânien et médullaire. Le rapport évaluation du préjudice / indemnisation de l'accident doit toujours être optimum. Le cabinet d'avocats spécialisés en réparation du dommage corporel est indépendant des compagnies d'assurances, mutuelles et des fonds.

Nos principes :

  • Assurer la défense des intérêts des seules victimes et de leurs familles; jamais celle des compagnies d'assurances ou un fonds de garantie.
  • Défendre le droit fondamental de la victime à la réparation intégrale de son dommage.
  • Défendre les victimes atteintes d'un moyen et grand handicaps, et leur rendre visite à leur domicile, à l'hôpital, dans les centres de rééducation.
  • Défendre nos clients sans limitation de temps pour obtenir leur indemnisation et leur obtenir des provisions.
  • Assister nos clients par des médecins-conseils de victimes qui collaborent avec l'avocat, en fonction de la nature du préjudice subi.
  • Assister nos clients lors de l'expertise médicale d'indemnisation et lors des expertises techniques.
  • Signer avec nos clients une convention d'honoraires soumise au résultat obtenu.
  • Aucune avance d'honoraires ni de frais n'est demandée au client.
  • Le premier rendez-vous au cabinet est gratuit.

 

Le cabinet défend, devant toutes les juridictions et sur l'ensemble du territoire (France métropolitaine et Outre-mer), et les dommages à l'étranger, pour les victimes atteintes d'un grand handicap ou d’un handicap moyen : traumatisés crâniens, tétraplégiques, paraplégiques, polytraumatisés, non-voyants, brûlés, amputés... et concernant notamment :

 

  • Les accidents de la route en France, Outre-mer et à l'Etranger.
  • Les agressions en France, Outre-mer et à l'Etranger.
  • Les accidents médicaux (aléa thérapeutique, infections nosocomiales, erreurs médicales).
  • Les accidents sportifs (ski, chasse, moto, courses ...)
  • Les accidents du travail,
  • Les accidents de la vie ...